Homélie de la Révélation à Joseph

P. Joseph G. EID

Évangile du jour

Mt 1 : 18-25

Chers frères et sœurs, les lectures d’aujourd’hui nous invitent à méditer le mystère du Christ. Paul, dans son épître aux éphésiens, laisse entendre que ce mystère…révélé aux Apôtres et aux prophètes, dans l’Esprit… c’est que toutes les nations sont associées au même héritage, au même corps, au partage de la même promesse, dans le Christ Jésus, par l’annonce de l’Évangile.

Dans le texte que nous venons d’entendre de l’évangile de Matthieu, nous contemplons le mystère du Christ à travers l’expérience qu’en fait Joseph, alors que dans l’évangile de Luc, c’est à travers l’expérience de Marie. Quoi qu’il en soit, Matthieu veut que nous nous concentrions sur le Christ-bébé qui va venir. Le texte insiste sur la naissance virginale de Jésus : …l’enfant qui est engendré en Marie vient de l’Esprit Saint. Elle est enceinte, et le pauvre Joseph n’a rien à voir là-dedans. Il en est juste informé par l’ange qui lui révèle ce qu’il a à faire. Cet enfant est le Fils de Dieu. Joseph lui donnera son Nom, Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. C’est la mission de Jésus annoncée par l’ange à Joseph.

En même temps, c’est à Joseph de coopérer avec Dieu en nommant l’enfant, en lui conférant cette mission. La personnalité de Joseph est aussi mise en évidence dans ce texte : il est un homme juste ; et ses réponses à l’ange sont en concordance avec celles de Marie. Elles indiquent qu’il est comme Marie, une personne de vertus, humble, une personne de foi. Comme elle, il veut servir le Seigneur. Comme elle, il est prêt à s’aventurer, même dans l’inconnu, car il a confiance. Cette confiance l’incite à obéir : Joseph fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse. Joseph protecteur de Marie et de l’enfant Jésus a été, à travers les âges, déclaré gardien de l’église universelle.

Chers frères et sœurs, nous qui sommes en Avent, en attente, nous qui attendons comme des parents impatiemment la naissance de leur enfant, et qui préparent la venue de ce nouvel être qui va changer leur vie, avec beaucoup d’enthousiasme, nous avons en Joseph un modèle de foi. Un homme qui accueille la vie avec beaucoup d’humilité et reconnaît que cette vie ne vient pas de lui. Mais il en est responsable. Sa responsabilité, il la reçoit de Dieu en qui il a confiance. Ayons, comme Joseph, ces mêmes dispositions. Mettons-nous au service du projet de Dieu qui veut nous sauver, qui veut sauver le monde en son Fils. A Notre Seigneur la gloire pour les siècles des siècles. Amen !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *